Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 novembre 2005

Variations sur le voile

Une nouvelle édition du Dictionnaire des idées reçues accueillerait le mot voile avec cette définition : "Il souligne ce qu’il cache."

 

Une femme musulmane qui, en France, se couvre pour ne pas être sexuellement provocante ne craint pas de l’être autrement - elle cherche même à l’être le plus souvent. C’est la première contradiction du port du voile qui en révèle toute l’imposture, le voile censé masquer (ou souligner…) une différence sexuelle ne servant qu’à accuser une différence culturelle. Il est une seconde contradiction que symbolise malgré elle la femme voilée qui simultanément manifeste, par le port du voile, son rejet de la civilisation occidentale et, par sa présence ici, son attachement à cette même civilisation. Comme s’il s’agissait pour elle, dans un curieux rapport d’intérêts, de limiter les avantages de la civilisation occidentale en retournant un inconvénient de la civilisation musulmane en avantage contre l’Occident.

 

Si l’on voile les femmes, pourquoi ne pas voiler les femelles dans le monde animal ? Cela permettrait aussi de les reconnaître plus facilement.

11:10 Publié dans Genres | Lien permanent

jeudi, 11 août 2005

Chiasme grammatical

Dans les bonnes familles, il arrive encore que l’on vous reprenne quand vous parlez de la pharmacienne : " C’est la femme du pharmacien… " De nos jours pourtant, la pharmacienne est souvent le pharmacien, et le pharmacien parfois la pharmacienne – le mari du pharmacien.

11:53 Publié dans Genres | Lien permanent

samedi, 30 juillet 2005

Le dernier racisme

La solidarité entre humains est un racisme non encore condamné.

02:05 Publié dans Genres | Lien permanent | Tags : sentences

vendredi, 29 juillet 2005

Le but et non un fait

La supériorité de la femme sur l’homme n’est pas un fait, c’est le but de la civilisation.

00:20 Publié dans Genres | Lien permanent | Tags : sentences

jeudi, 28 juillet 2005

Egalité et différences entre les sexes

Il y a la bêtise en général, il y a aussi une bêtise propre à chaque sexe. La bêtise masculine, liée à la virilité, doit tout ou presque à la nature. La bêtise féminine, elle, est plus incertaine : vient-elle de la nature ou de la culture ? Celle-ci a peut-être une aussi grande part que celle-là. La culture, en même temps qu’elle élève les femmes (comme les hommes), les abêtit parfois. Quand elle affaiblit les hommes.

09:50 Publié dans Genres | Lien permanent