Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 janvier 2007

De la pluralité des dieux

L’infini suppose un Dieu, mais en implique une infinité.

00:37 Publié dans Gloria | Lien permanent | Tags : sentences

samedi, 11 février 2006

Le mystique au-delà de la morale

Un mystique est un croyant qui s’autorise à avoir des rapports intimes avec Dieu en dehors de toute morale.

12:05 Publié dans Gloria | Lien permanent | Tags : sentences

samedi, 17 septembre 2005

Jouhandeau ou le vice ajouté à Silesius

Il y a du Silesius en Jouhandeau – celui de l’Algèbre des valeurs morales. La preuve par cette formule : « Dieu est grand et moi aussi. » Mais il est une chose chez Jouhandeau qu’on ne trouve pas chez Silesius, c’est l’orgueil du vice.

10:30 Publié dans Gloria | Lien permanent | Tags : moralistes

dimanche, 31 juillet 2005

Vous avez dit scepticisme ?

Le Uhlan a été baptisé dans l’Eglise catholique, apostolique et romaine. Il a pour principe de défendre la religion contre-réformée en société, et se réserve le droit d’en dire du mal dans le particulier. En vérité, il a peu de religion. Il est sensible au Dieu caché de Pascal, mais il a peu de goût pour le providentialisme de Bossuet. Dans la querelle des philosophes, il est du côté de Voltaire contre Diderot, croyant la religion nécessaire et l’idée de Dieu fondée en raison.

Le Uhlan serait-il un sceptique ? Claudel mieux que Bernanos a donné sa définition du scepticisme : « Le sceptique ne se doute de rien. » Assurément, du moins le croit-il, Le Uhlan n’en est pas. Il en a d’ailleurs sa propre idée : le sceptique suspend son jugement, mais pas les préjugés de la raison. En ce sens-là, mais en ce sens uniquement, Le Uhlan serait même le contraire d’un sceptique… Car pour le reste, il ne croit pas à une vie après la mort.

11:50 Publié dans Gloria | Lien permanent

dimanche, 24 juillet 2005

La pause de Dieu

Torquemada et Savonarole sont morts la même année - 1498. Cette année-là, Dieu a décidé de faire une pause.

16:39 Publié dans Gloria | Lien permanent