Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 février 2020

La morale de l'émotion

La liberté laissée à l’émotion est contraire à tous les principes, à la décence comme à la sagesse. Nos contemporains n’en ont cure ; ils s’émeuvent sans retenue, sans honte ni pudeur. Pis encore : ils érigent l’émotivité en vertu.

20:06 Publié dans Civilisation | Lien permanent